L’Âge du Coeur

Dans un article précédent (Enfance), j’exprimais avec beaucoup de lyrisme et par des vers ma nostalgie pour l’enfance. Cela dit, cet article a une toute autre visée! Oui je reste une nostalgique invétérée, mais j’aimerais vous entretenir d’un aspect omis à tort, qui caractérise cette époque à jamais gravée dans notre mémoire…

«La vérité sort de la bouche des enfants», dit-on communément. Ainsi, s’il est vrai que l’Enfance valse en toute symbiose avec l’innocence et la candeur, cet instant de vie rime aussi avec Authenticité.

Vous souvenez-vous de ces regards foudroyants que vous adressaient vos parents quand votre langue osait fourcher et créer l’embarras? Vous souvenez-vous encore de vos rêves d’enfant? Désiriez-vous aussi conquérir le monde à votre façon?

Que de questions chers lecteurs pour vous mener à la destination de l’Authenticité. En vieillissant, l’innocence et la candeur nous manque, mais nous oublions que l’enfance à cette facilité enviable à écouter la voix de son cœur. Ce franc parler agaçant, ce je-m’en-foutisme constant dans l’affirmation de soi, cette fougue exubérante, ces rêves d’apparences loufoques, en sont fortement empreints. Alors qu’est-ce qui nous arrive quand nous vieillissons? Pourquoi n’écoutons-nous plus nos cœurs? Pourquoi délaissons-nous cette confiance en soi à quelques égards burlesque? Plusieurs raisons liées à nos existences singulières peuvent l’expliquer certes, mais avec les années qui s’écoulent, le constat navrant est que cette Authenticité s’effrite. Nous enfermons nos rêves dans une boîte à souvenir que l’on ne daigne presque jamais ouvrir, et la société étend son influence sur nous en imposant peu à peu sa dictature si on lui succombe. Les fameux «qu’en dira-t-on» prennent donc le dessus, et la voix de notre cœur se dissipe et devient un souvenir lointain. Et pourtant le cœur est le seul qui sait et connait mieux que nous ce qui lui apportera le bonheur. Qui plus est, suivre les choix du cœur à cet avantage de nous insuffler amour et passion dans ce que l’on entreprend. Avec ces deux alliés, peu importe ce que l’on fait, cela devient un magnifique chef d’oeuvre.

Pour conclure chers lecteurs, voici de quoi est empreinte cette fois-ci ma nostalgie eu égard à l’Enfance, qui est définitivement l’Âge du Cœur. Si l’enfance est donc ce moment de notre vie où l’on écoute nos cœurs sans l’influence de la société et sans être captif de notre histoire, une dernière question se pose: L’Enfant que nous étions hier encore, serait-il fier de l’adulte que l’on devient à mesure du temps?

Signé J-M!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s