La Vie a le sens de l’Humour

“Le chemin le plus rapide du point A au point B est une ligne droite…” Cours de mathématiques.

La vie étant un établissement scolaire où tout s’apprend et s’enseigne par centaine, chaque jour est empreint de leçons. Parmi elles, certaines se présentent sous forme de charades déconcertantes. Bien souvent d’ailleurs, ce sont elles les plus belles, évidement lorsque l’on parvient enfin à les déchiffrer! Dans cet article j’aimerais donc vous faire part d’une de ces belles charades…

La charade en question est d’autant plus déconcertante qu’elle amalgame avec une grâce sans pareille, l’école académique et l’école de la vie.

En cours de mathématiques, lorsque l’on apprend la géométrie, on nous enseigne que le chemin le plus court et le plus rapide pour aller d’un point A à un point B est une ligne droite. Il va sans dire, je ne fais qu’écrire là une évidence. Pourtant, combien de fois dans la vie courante, les choses se déroulent-elles avec une telle simplicité? À bien des égard, les choses ne se passent pas comme prévues! Eh oui, dans la réalité, cette logique géométrique s’avère heureusement ou malheureusement peu applicable. Le chemin le plus court et le plus rapide entre le point A, notre point de départ, et le point B, notre destination, est donc un Zigzag, comme le dit si bien le Pasteur Patrice Martorano.

Il nous ai tous arrivé face à certaines situations de faire des plans. Des plans solides, accompagnés parfois d’arsenaux d’apparence indémontables, qui devraient nous assurer l’atteinte de la destination en une ligne droite. Avec HECulture, c’est exactement ce que nous avons fait, en bons êtres humains. Lors des prémisses du comité, nous avons réalisé un document de présentation qui nous semblait irréfutable. Nous étions donc sereines et en confiance lors de la présentation de notre idée. Le plan n’avait donc qu’à suivre son cours et tout irait bien dans le meilleur des monde…Faux! À vrai dire, rien ne s’est passé comme prévu. Rien de rien, et pour le dire de manière politiquement correcte, nous avons connu un revers. Imaginez donc la violence de notre chute…aussi violente que celle d’une personne qui tombe du toit d’un gratte-ciel. Alors que nous croyions aller de notre point A – la proposition-, au point B -son acceptation-, en une ligne droite, un point Z s’est immiscé et nous a fait slalomer en effectuant un détour fort inattendu. Lorsqu’une telle situation se produit, vous n’êtes pas sans savoir que la frustration et la déception sont à leur comble. Et dans notre nature humaine, on aura beau dire qu’aucun tapis de fleur ne mène à la gloire, lorsque la promesse de réalisation tarde, on en devient tourmenté. Néanmoins, il faut aller au-delà de cette amertume oppressante et essayer de déchiffrer la charade!

Nous étions si près du but, nous avions de bons arguments,alors pourquoi les choses ne se sont-elles pas passées comme prévues? Eh bien, parce que la logique divine n’est pas la notre! Non seulement elle diffère de la notre, mais elle voit au-delà du visible. Avec du recul et avec le temps, j’ai compris que ce point Z était finalement un apprentissage et que c’était loin d’être un échec. C’était disons une «demie-victoire». Effectivement, bien que j’ai eu beau leur en vouloir pour ce refus, je remercie le Seigneur de nous avoir permis de passer par ce point Z. Ce point nous a permis d’éveiller en nous ferveur et conviction, et d’avoir les outils nécessaires pour affronter le point B. Cela m’a donné la rage de réussir, la frénésie d’un dépassement de soi continuel et m’a permis de saisir et d’apprécier véritablement la valeur de ce projet. Ce point de frustration était en fait un point de Trésor!  Ainsi aujourd’hui grâce à Dieu, nous sommes finalement à ce point B.  Nous le vivons d’ailleurs avec de nombreuses dérivées de cette charade, que je suis reconnaissante de vivre à chaque étape, même lorsque je suis tentée de m’en plaindre.

Alors chers lecteurs et lectrices, toutes ces lignes de digression qui ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres, pour vous dire la chose suivante:

Lorsque nous slalomons et zigzaguons, c’est pour une raison. Le Seigneur voit au-delà du visible et des apparences ce qu’il y a de bon pour nous. Si la destination B est celle qu’il nous prédestine, peu importe le détour, il fera en sorte qu’on y arrive avec les outils nécessaires. Il y a une raison, même si cela semble plus simple d’y aller directement. Il y a un enseignement et une lumière dissimulée derrière le Zigzag. Là réside la beauté de la charade! Son charme est de parvenir à comprendre les Leçons de Vie sous-jacentes à chaque pas afin de pouvoir affronter avec sérénité ce fameux point B. Ainsi, que ce soit pour le travail, pour vos projets, pour votre vie amoureuse ou autre, ne vous inquiétez pas. Le Zigzag est une porte derrière laquelle sommeille des merveilles! Soyons donc patients lorsque la promesse «semble» tarder et Rappelons-nous en tout temps qu’avec Dieu, le chemin le plus court et le plus rapide du point A au point B est le Zigzag. 

Signé J-M!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s