Au Nom des Émotions…

«La politesse est une sorte d’émoussoir qui enveloppe les aspérités de notre caractère et empêche que les autres en soient blessés. Il n’est jamais permis de s’en dépouiller, même pour lutter contre les gens grossier.» – Joseph Joubert

La politesse, un mot qui aujourd’hui semble perdre son sens, mais qui  toutefois demeure une protection inéluctable dont nous avons besoin pour n’être intérieurement blessés et meurtris par les agissements d’autrui, mais afin qu’eux aussi soient préservés de nos émotions les plus violentes. Hélas, de nos jours, comme avec la génération 68, le monde essaie de s’affranchir de cette protection qui par ailleurs est l’expression même du besoin que nous avons de nous en prémunir. L’impact de cet affranchissement est éloquent dans nos sociétés, et les divers travers de ce monde en résultent. Sans politesse, nous n’avons plus aucune limite et nous sommes à la merci d’émotions parfois dévastatrices. De nombreux événements tragiques (que je vais m’abstenir de nommer) dont notre société est le théâtre aujourd’hui, sont l’aveu du malaise de cette société qui n’arrive à contenir la vigueur des émotions de ces Hommes. Un malaise qui malheureusement fait de nombreuses victimes, des martyrs, mais qui montre une fois de plus comment la politesse est une vertu importante. Je parle de Politesse mais devrais-je dire de manière générale l’Amour, car le respect, la tolérance, le pardon et la politesse en sont des formes indéniables. Nous sommes ainsi face à une nouvelle forme de guérilla qui ne dit pas son nom. Une guérilla au nom des émotions! Le fanatisme, les plus grandes afflictions, deviennent en outre des raisons suffisantes pour ôter la vie à autrui, ou du moins de l’en faire pâtir.

Quelle société sommes-nous en train d’édifier? Quel monde laissons-nous comme héritage aux générations à venir?

La politesse, dans son sens que j’aborde ici est une valeur cruciale qui permettait entre autre d’assurer un équilibre social. Cela dit, elle tend à présent à perdre sa valeur, à être bafouée et considérée même comme de l’hypocrisie. Et pourtant, il n’en est rien, nous nous trompons, et cette erreur nous coûte chère.

Chasser la haine par la politesse du sourire, les sages amérindiens par cette métaphore nous le recommandaient déjà. Mais qu’avons-nous fait des paroles de sagesse? Nous les avons entendues sans les comprendre, nous les avons entendues sans les laisser entrer dans notre vie. Nous les avons délaissées au profit d’une émotivité dont la rançon a des conséquences tragiques.

Les prémisses de ce malaise «Au Nom des émotions» se sont déjà présentées à nous, pour ce qui est de l’avenir, il nous incombe d’en prendre conscience et de nous rappeler que la Paix malgré nos différences est le seul Combat que nous devons mener…

Signé J-M!

Advertisements

3 thoughts on “Au Nom des Émotions…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s