Amour Anesthésié

Chers lecteurs et lectrices, avant de commencer cet article, j’aimerais vous remercier pour vos encouragements de toute part et de tous horizons, et aussi vous dire que je vous aime…

Par ce début quelque peu déconcertant et par cette déclaration, j’aimerais chers lecteurs et lectrices, mettre un point d’honneur sur une réalité qui me titille depuis un bon moment déjà, qui pourrait se résumer en cette question: Face aux personnes qui comptent pour nous, délions-nous nos langues afin de leur dire que nous les aimons, ou alors, invoquons-nous la peur de la douleur et d’être blessés, en esquivant ces mots?

Malheureusement, nous vivons à un siècle à travers lequel le silence émotionnel et affectif est devenu roi. L’Amour est devenu anesthésié et ne murmure son dévolu que dans les abîmes des cœurs, sans s’affranchir du seuil de la bouche. Et bien souvent, la cause de cette fuite inavouée vers le refuge du silence est la Souffrance.
La peur d’être blessés…cette chanson dont le refrain est l’évitement de blessures potentielles devient si récurrente que nombre de personnes -dont moi avant je le confesse-, se gardent bien de montrer leurs émotions, leurs sentiments et surtout leur Amour. Personne ne veut être vulnérable certes, mais à quel prix?

À force de vouloir se détacher de ces émotions qui font notre humanité, nous perdons au change. Je suis consciente que nos parcours respectifs ont laissé des souvenirs et stigmates parfois très ancrés et douloureux, mais il faut réussir à s’en affranchir. Plus facile à dire qu’à faire vous me direz, mais il faut arriver à réellement tourner la page car le passé ne devrait pas tenir en laisse notre présent, ni hypothèquer notre futur. Peu importe ce que vous avez pu vivre par le passé comme douleur et souffrance, n’en faites pas pour conséquence l’Amour que vous ressentez comme prisonnier.

Avant, de par plusieurs choses de mon passé, j’étais de ceux qui avaient du mal à dire à ceux que j’aimais que je les aimais. J’ai été si vulnérable et blessée que je m’étais forgée un bouclier anesthésique face à l’Amour. Jusqu’à ce qu’un événement inattendu me bouleverse. Ce bouleversement me fit prendre conscience que tout cela ne menait à rien et que de vivre ainsi me faisait passer à côté du plus important. Le plus important, ce sont les relations humaines! Elles sont primordiales. Depuis lors, j’ai décidé de m’armer d’audace malgré ma gêne, et d’oser lever le voile sur le silence de mon affectivité.

Pour la petite histoire, lors de mon récent voyage à Holguín (Cuba), j’ai pu expérimenter de nouveau ce postulat à travers une famille qui nous a conquises, adoptées, et pour laquelle mon acolyte aventurière et moi avons ôté toute trace d’anesthésie voulant se dresser face à la démonstration de notre grande affection à leur endroit. On aurait pu se garder de leur dire à quel point on les aimait et à quel point ils nous manqueraient vu que la distance nous séparerait bientôt. On aurait pu invoquer la douleur de la séparation pour ne pas s’attacher, mais nous avons dés-anesthésié notre Amour. Nous avons osé délier nos langues et rendu nos gestes éloquents.

Je vous ai pris l’exemple d’un Amour de Famille, mais pour ce qui est des relations amoureuses, il en est de même. Combien de fois avons-nous invoqué l’inconfort du passé, de la douleur, de la séparation ou de la distance, alors que notre cœur ne désirait que se dévoiler? Combien de fois avons-nous tu nos émotions en invoquant l’inconfort d’aimer? Plutôt que de nous armer d’un silence émotionnel ravageur, osons exprimer notre Amour avant qu’il ne soit trop tard et que les regrets deviennent une seconde nature.

Sur ce chers lecteurs et lectrices, comme une vie avec l’Amour anesthésié n’est pas une vie, j’aimerais vous laisser avec ceci: Cet Amour et les affections que nous exprimons sans barrière dans nos relations humaines sont ce qui donnent de la valeur à chacune des pages de notre vie que nous écrivons et que nous laissons dernière nous.

 

Signé J-M

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s